N°1 en France de la vente d’Huile d’Olive Vierge Extra en circuit court

La vente en ligne et les livraisons continuent #restezchezvous

[products columns= »4″ orderby= »rand » order= »ASC » ids= »6898, 6892, 6882, 6853″]

Les meilleures ventes

Huile d'olive vierge extra - Portugal

Dominique VIARD, Champenois d’origne.

Oléiculteur à Ranhados do Douro au Portugal.

 

Homme exigent je dĂ©cide en 2013 de remettre en valeur un terroir olĂ©icole unique dans les montagnes de l’Alto Douro. En 2014, je deviens OlĂ©iculteur. Pourtant je n’y connais rien et j’apprends sur le tas.

 

Ici la mécanisation dans les oliveraies est réduite à sa plus faible expression, la nature est livrée à elle-même la majeure partie de l’année. Pas de produits chimiques. D’ailleurs il n’est pas rare de voir une vigne s’offrir un olivier comme tuteur.

Huile d’olive Vierge Extra, Alto Douro – PORTUGAL

 

Il faut venir à Ranhados do Douro dans le nord du Portugal pour puiser les secrets de cet or très noir.

C’est ici que je sĂ©lectionne chaque annĂ©e les meilleures parcelles pour Ă©laborer une huile d’exception. Au milieu des vignes, des châtaigniers et des amandiers, accrochĂ©s Ă  la montagne, les oliviers sont en majoritĂ© centenaires.

Ici on ne parle pas de BIO mais de CULTURE NATURELLE
Mécanisation et interventions limitées
Taille légère au printemps
Trois labours : printemps, été, automne
Compost naturel, aucun produit chimique
Des oliveraies entrenues selon un cahier des charges rigoureux et respectueux.
Je sélectionne les plus belles olives des plus belles parcelles.
Les conditions mĂ©tĂ©orologiques extrĂŞmes sont favorables Ă  des variĂ©tĂ©s d’olivies ancestrales typiques de la rĂ©gionale sont la cobrançosa la Madural et la Bical.
Ici, dans l’Alto Douro, vignes, amandiers, châtaigners et oliviers forment un mariage armonieux.

De ces montagnes, coule tout un savoir faire du passé.

Remis au goĂ»t du jour dans un des moulins les plus moderne d’Europe.

 

Chaque année je sélectionne les meilleures parcelles pour élaborer une huile d’exception.

Pour atteindre les oliveraies, l’ascension est souvent périlleuse, mais c’est le prix à payer pour récolter la cobrancosa la bical ou encore la madural, trois types d’olives qui ne poussent quasiment qu’ici dans l’Alto Douro.

Ne vous fiez pas à leur aspect rustique, elles cachent des arômes subtils et quand vient le moment de la récolte, juste avant l’hiver, l’olive ne supporte qu’une cueillette délicate.